rayons de pluie

Rayons de pluie


2020

Polycarbonate alvéolaire, aluminium, résine époxy, eau, encre de Chine
195cm x 100cm x 100cm



Avec le soutien de la DRAC Centre-Val de Loire, du Conseil Régional du Centre-Val de Loire, de la Communauté des Communes du Pays d'Issoudun, de l'Etablissement Public de Coopération Culturelle d'Issoudun, et du Musée de l'Hospice Saint-Roch d'Issoudun.



Rayons de pluie est un dispositif composé de quatre panneaux de polycarbonate alvéolaire, de profilés en aluminium et d'un mélange d'eau et d'encre de Chine.


Le panneau de polycarbonate alvéolaire sert habituellement à isoler les espaces des phénomènes météorologiques tout en laissant passer la lumière.

Il préserve la frontière entre le dedans et le dehors.


Les panneaux sont assemblés sous forme de cabine cubique. Chaque alvéole est remplie d'un mélange d'eau et d'encre de Chine augmenté proportionnellement pour créer une teinte en dégradé. Au départ l'eau pure dans laquelle est ajouté un infime pourcentage d'encre de Chine.

L'encre a un pouvoir colorant puissant.


Pour parvenir à l'obtention de ces teintes, j'ai, à l'aide d'une seringue, intégré 30 gouttes d'encre dans un litre d'eau. Je prélevais ensuite 15mL de cette solution pour les verser dans une bouteille de 1,5L que je finissais par remplir d'eau. J'avais donc ma première teinte après l'eau pure : 1485mL d'eau + 15mL de la première solution. J'augmentais progressivement de 15mL de solution à chaque nouvelle teinte. Jusqu'à un assombrissement correspondant à un ratio de 555mL de solution pour 945mL d'eau.


Cette formule me paraissait être la plus infaillible.

Pourtant la progression des teintes présente certains « ratés ».

Plusieurs explications sont possibles.

1) les gouttes d'encre n'ont pas la même densité

2) ne pas bien mélanger ma deuxième solution provoque un éclaircissement par rapport à la teinte précédente

3) erreur humaine

4) l'encre de Chine teinterait peut-être par palier car il semblerait que la progression stagne par endroit malgré l'application stricte du procédé d'assombrissement

5) l’œil n'a pas la capacité à percevoir l'assombrissement


Le déplacement autour de cette installation génère des troubles perceptifs. Selon les points de vue le dégradé est perceptible et, par endroit, il est annulé par le panneau en arrière-plan.



Copyrigths © Wendy Vachal 2020 tous droits réservés