matière virtuelle

Matière virtuelle


2020

Plâtre, pigments noirs, eau

Dimensions variables


Avec le soutien de la DRAC Centre-Val de Loire, du Conseil Régional du Centre-Val de Loire, de la Communauté des Communes du Pays d'Issoudun, de l'Etablissement Public de Coopération Culturelle d'Issoudun, et du Musée de l'Hospice Saint-Roch d'Issoudun.



Matière virtuelle représente les 256 nuances de gris d'une interface informatique.

Un écran d'ordinateur a une capacité à traduire les images en 256 teintes. Cette capacité tient de l'architecture 8 bits du processeur d'un ordinateur. Il y a 28 valeurs possibles de 8 bits, ce qui nous amène à 256.


Matière virtuelle est une installation modulable de 256 briques composées de plâtre, de pigments noirs et d'eau. Une matière blanche, une matière noire et un liant.


J'ai cherché à traduire la matière intangible et virtuelle d'un ordinateur dans la matière physique en me limitant strictement aux trois seuls matériaux que je me suis imposée. Je déduisais d'avance que plus je m'approcherais du noir, moins le plâtre et l'eau pourraient lier mes briques.

Je m'interrogeais sur ma volonté absolue de respecter mon protocole. Ni colle, ni peinture, rien d'autre que les 3 éléments pré-cités.


Deux idées m'intéressaient.


Soit mélanger plâtre, pigments et eau jusqu'au point d'incapacité de la matière à se solidariser en forme de brique. Admettre que les 256 nuances de gris visibles sur un écran d'ordinateur sont parfaitement impossible à transcrire dans le monde réel.


Soit considérer la virtualité comme un paramètre applicable et faire usage de subterfuge pour prétendre à une réalité. Ceci acceptant la possibilité que cette tricherie puisse se révéler par sa fragilité qui ne tient qu'en une fine pellicule de pigments, de plâtre et d'eau déposée sur une brique blanche.


J'ai combiné ces deux concepts en teintant d'abord mes briques dans la masse . Y laissant apparaître les accidents de la mécanique de la matière. Les teintes ne sont pas tout à fait unies. Certaines briques sont plus claires que les précédentes malgré un ajout proportionnel de noir dans la masse.

J'ai ensuite appliqué la seconde méthode qui devrait être plus fidèle à la gradation colorimétrique mais qui n'est, en définitive, qu'une illusion.




Copyrigths © Wendy Vachal 2020 tous droits réservés