Métamorphoses

Métamorphoses


2017

Crayon sur papier

30 cm x 24 cm encadrés




Ces figures hybrides ont été dessinées d’après la banque de portraits que j’avais collectés durant ma résidence à la cité de la Castellane à Marseille. Pendant ce temps d’immersion dans la cité, je voulais naïvement, comme le rêve de l’enfant marseillaise que je suis et qui, enfant habitait les quartiers nord de la ville (Saint André), qui devait fréquenter le collège Henri Barnier avant sa fermeture causée par l’éboulement de terrain suite à la contruction du centre commercial Grand Littoral où j’allais voler mon maquillage avec mes copines et qui maintenant, femme, habite tout près de la plage des Catalans, quartier beaucoup plus confortable et bourgeois, je voulais donc naivement créer un regard croisé entre ces deux quartiers et être vecteur de rencontres entre ces habitants marseillais qui ne se fréquentent pas. Ces tentatives de rapprochement ingénues qui consistent en la fusion de deux portraits sans distinction d’origine de la personne ou de sa situation géographique, laissent apparaitre une fusion échouée d’où naît une figure hybride, un être monstrueux.
C’est une superposition des couches sociales qui composent le terreau d’une ville, produisant une cartographie complexe et fragile dont la lecture est brouillée.




Copyrigths © Wendy Vachal 2019 tous droits réservés